La biothérapie

La biothérapie

La biothérapie, qu’est-ce que c’est ? Comme je vous l’écrivais dans l’article Traitements médicaux, il s’agit d’un traitement principalement utilisé dans le cas de spondylarthrite « grave ».

Ça va faire un an au mois d’août que j’ai commencé ce traitement. Et je pense qu’il est temps que je vous parle de mon expérience.

 

Cimzia®

Fonctionnement

Il s’agit d’un produit assez épais que l’on injecte directement sous la peau grâce à une seringue.

Étant donné que j’étais novice en la matière, et censée me l’injecter toute seule, j’ai suivi un petit cours d’auto-injection. La première fois était vraiment étrange. J’étais avec mon compagnon. J’ai fait la première injection, il a fait la deuxième, au cas où. Ça ne faisait pas vraiment mal, c’était plus gênant qu’autre chose.

Fréquence d’injection

Une fois toutes les deux semaines (au départ deux seringues, puis une seringue).

Effets

Comme toute biothérapie, Cimzia® est censé calmer les inflammations et stopper l’avancée de la maladie. J’en ai eu pendant cinq mois. Ça a suffit pour faire comprendre que ce n’était pas la biothérapie la plus adaptée à mon cas. Pourtant, au départ, tout semblait aller mieux. Pendant les deux-trois premiers mois, j’avais même moins d’inflammations. Puis, mon système immunitaire étant affaibli, j’ai commencé à faire infections sur infections… Jusqu’à ce que le professeur qui s’occupe de moi décide qu’il était temps d’essayer autre chose.

 

Image trouvée sur Pixabay

Enbrel®

Fonctionnement 

Toujours pareil, c’est un produit assez épais que l’on injecte en sous-cutanée. Cette fois-ci, on a le choix entre un stylo et une seringue. Étant donné que mon ordonnance spécifie l’utilisation d’un stylo, c’est ce que j’utilise. Là, en revanche, on peut dire que la piqûre est douloureuse. Le sérum est injecté trop rapidement par rapport à son épaisseur. On le sent vraiment passer ! haha

Heureusement, il existe quelques petites astuces pour pallier la douleur et bleus : engourdir la zone d’injection grâce au froid. Avec un glaçon, par exemple, avant l’injection. Et surtout ne pas frotter après avoir piqué !

Fréquence d’injection

Une fois par semaine.

Effets

J’ai commencé l’Enbrel® au mois de février. C’était plus tard que ce qui était prévu, mais il a d’abord fallu que je soigne un mauvais virus attrapé en décembre. Après ça, je n’ai pas vraiment vu de différence avec ma situation avant que je ne commence la biothérapie. Les inflammations ont repris petit à petit et j’ai même commencé à en avoir à des endroits que je pensais impossibles… Bref, heureusement que je suis capable de mettre de côté la douleur, sinon je ne ferais pas grand chose. Le plus gênant, c’est surtout la perte de poids (je ne sais pas si c’est lié) et les montés de fièvres qui apparaissent surtout en fin de semaine ou dans la soirée, quand j’ai un peu trop forcé.

J’ai déjà beaucoup de chance : mon système immunitaire n’a pas l’air d’être particulièrement touché par le traitement, cette fois-ci. Peut-être est-ce dû au fait que la période est moins propice aux virus… Quoiqu’il en soit, la vie est bien plus belle quand on n’est pas embêté par ce genre de détail !

 

À présent

J’ai rendez-vous avec mon rhumatologue la semaine prochaine pour voir ce qu’on va faire avec ce traitement. Les retours ne sont pas très positifs. Car si je n’alliais pas les anti-douleurs et remèdes plus naturels à ce traitement de fond, ça n’irait pas du tout. Donc on va voir ce que ça va donner… On m’a parlé de passer à l’étape supérieure, ce qui est assez effrayant. Je trouve que la biothérapie est pour moi suffisamment lourd comme ça, pour peu d’effets, finalement. Je n’ai pas réellement envie de tester cette nouvelle méthode.

Bien sûr, tout cela n’est que mon expérience. Il y a des personnes à qui la biothérapie convient parfaitement. Et je suis très heureuse pour elle. Comme me l’a dit mon rhumato, et comme on le retrouve sur Internet, chaque spondylarthrite est différente et réagit différemment au traitement. Reste plus qu’à savoir quand on aura trouvé la biothérapie qui me conviendra.

 

Cette fois-ci, je vais m’adresser principalement aux autres spondylosaures et à leur famille. Êtes-vous aussi sous biothérapie ? Est-ce que ça fonctionne pour vous ?

 

Je vous souhaite une bonne fin de soirée !

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *