La passion pour les pierres

La passion pour les pierres

« Les pierres… Encore une de ses fameuses passions ! »

Eh oui ! haha

Mais attention, je ne parle pas seulement des pierres précieuses (à vrai dire,  ce sont celles qui m’attirent le moins), mais aussi des pierres fines et des cailloux qu’on peut trouver dans la Nature.

 

Différents types de pierres

Les pierres précieuses : ce sont les plus reconnues. Diamants, émeraudes, saphirs, rubis… Elles ont plus une valeur décorative, pour la plupart des gens. Et pourtant, elles ont des vertus thérapeutiques et/ou énergétiques puissantes, quand elles sont bien utilisées.

Les pierres fines : ce sont celles que l’on retrouve principalement chez les spécialistes des minéraux (lithothérapeutes, boutiques…). Selon la variété et la taille, on peut en trouver pour toutes les utilisations et pour tous les portes-monnaie. Ce sont celles que je préfère et que je souhaiterais étudier.

Les cailloux qu’on trouve dans la nature, près de chez soi. Ils font partie de certaines variétés de pierre,  automatiquement, mais comme la plupart du temps, je suis incapable de les reconnaître,  on les appellera juste « Petits cailloux » et « Gros cailloux » haha (désolée à tous les spécialistes qui passent par là, je rectifierai tout ça dès que je serai un peu plus instruite à ce sujet ^^ »)

 

Mais… quel est l’intérêt, me direz-vous ?

Pour les petites pierres que je trouve en forêt, à la plage, dans des anciennes carrières… Il n’y en a pas réellement mis à part qu’elles sont jolies. Ne sachant pas encore les reconnaître, je ne sais pas à quoi elles peuvent me servir exactement.

Les gros cailloux/rochers (le plus souvent tout plein de mousse) que l’on peut trouver en forêt sont aussi là pour le régal de nos yeux. Même si, assez régulièrement, il peut nous arriver de leur attribuer des qualités mystiques (ou énergétiques, du moins). On va dire ça pour le moment. Sinon je vais commencer à parler géobiologie, voire paranormal et je risque de passer pour une illuminée… Alors que ce ne sont pas vraiment mes domaines de prédilection 😅

Pour les pierres fines et les pierres précieuses, c’est non seulement l’aspect physique de la pierre qui est intéressant ;  mais aussi tout ce qui relève de sa propre énergie et du travail énergétique que l’on peut effectuer avec elle.

 

Quelques exemples avec mes propres pierres

Cristal d’Auroville : ma première « vraie » pierre. Ce cristal roulé provient normalement de la cité utopique d’Auroville où elle est censée avoir baigné au milieu des vibrations énergétiques de l’immense globe de cristal présent sur place. Le praticien qui me l’a vendue m’a expliqué à l’époque qu’elle était beaucoup utilisée (comme n’importe quel autre cristal) par les guérisseurs, afin d’aider à l’harmonisation de l’équilibre énergétique des personnes malades.
Date d’acquisition : août 2009, dans une boutique localisée à Châtel-Montagne.

Je crois que la pochette a un peu pris la poussière…

 

Gypse fibreux : On en trouve un peu partout dans le monde. Il y avait même des carrières de gypse à Montmartre, à Paris ! Cette pierre est particulièrement prisée, car elle permettrait à l’esprit de voyager. Pour tout vous dire, je ne sais pas du tout ce qu’il en est. Je l’utilise uniquement pour assainir ma pièce. Pour le nettoyage de cette pierre, il ne faut surtout pas utiliser d’eau ! Le gypse est hydrosoluble et l’eau abîmera votre pierre (croyez-moi, j’en ai fait l’amère expérience, par manque d’information…)
Date d’acquisition : Juillet 2015, à Saint-Rémy-en-Rollat (La Cristallière)

À l’origine, cette pierre était transparente…

 

Obsidienne œil-céleste : Cette pierre-ci est plus l’histoire d’un coup de cœur. À l’origine, j’allais à La Cristallière pour me trouver une boule de cristal. Et je suis finalement repartie avec cette obsidienne. C’est une pierre de protection extrêmement puissante à manipuler avec soin. Elle serait très utile contre les dépressions nerveuses, les angoisses et l’épilepsie. Il parait que les Aztèques et les Incas l’utilisaient non seulement pour se fabriquer des armes, mais aussi des amulettes. On peut aussi l’utiliser lors de séances de méditation, pour favoriser l’introspection.
Date d’acquisition : Juillet 2015, à Saint-Rémy-en-Rollat (La Cristallière)

Elle est-y pas belle, ma boule ?

 

Pendule en hématite : Encore une pierre qu’on retrouve un peu partout (y compris sur Mars !). Selon le site lithothérapie.net, l’hématite serait une pierre polyvalente : elle permet d’aider tant sur le plan physique (« affections liées au sang, à la cicatrisation, à la régénération des cellules et au processus de guérison en général« ) que sur le plan psychique (« redonne courage, énergie et optimisme ; renforce la conviction ; améliore la confiance en soi ; atténue la timidité féminine ; stimule la concentration et la mémoire ; atténue les comportements autoritaires et colériques…)
Si je l’ai choisie sous forme d’un pendule, c’est tout simplement parce que je souhaitais m’exercer à la radiesthésie et que cette pierre me plaisait énormément. Résultat des comptes : malgré un petit soucis de calibrage au niveau de l’attache, je parviens le plus souvent à retrouver les objets que j’ai perdus, grâce à cette méthode (et ce n’est pas peu dire, je vis dans un labyrinthe !)
Date d’acquisition : Juillet 2015, à Saint-Rémy-en-Rollat (La Cristallière)

À bien y regarder, il semblerait que j’aie presque tout l’attirail du stéréotype de la voyante…

 

Labradorite : la petite dernière de ma « collection ». Celle-ci, ça faisait un moment que je pensais à me l’offrir. On l’a découverte au Canada, dans le Labrador (d’où l’appellation « labradorite »). C’est une pierre de protection incontournable. En effet, elle est souvent utilisée par les praticiens, les personnes qui ont un métier d’écoute… Pour les protéger contre les énergies d’autrui et la pollution mentale.
Date d’acquisition : Juin 2017, à Charroux (Le Monde des Stones)

 

Faire attention auprès de qui on achète ses pierres.

Je n’ai jamais encore testé la vente de pierre par Internet. À mon avis, choisir une pierre est quelque chose de vraiment personnel. Il faut non seulement la voir, mais surtout la toucher. C’est le meilleur moyen de savoir si elle nous convient ou pas. Les sites les plus sérieux prennent en photo chacune de leurs pierres sous différents angles, afin de permettre au client de vraiment choisir celle qu’ils apprécient le plus. Mais il est très difficile de savoir si une pierre nous convient réellement ou pas, à travers un écran.

Après ce n’est que mon humble avis, peut-être que certains professionnels ne pensent pas du tout la même chose (et dans ce cas, je serai ravie de lire vos messages, je suis aussi ici pour apprendre).

Je vous disais donc : je n’ai jamais acheté de pierres sur Internet. Par contre je m’en offre, dès que mes finances le permettent, dans des boutiques spécialisées. Là encore, il faut savoir mettre le ohla, face à des vendeurs qui ne sont pas du tout spécialisés dans la minéralogie et qui sont prêts à nous faire payer le prix fort pour des pierres qui se trouvent facilement, qui ont été extraites dans de mauvaises conditions, qui ont été retouchées n’importe comment ou encore pour de fausses pierres,  tout simplement.

Eh oui, le monde est un océan rempli de requins et comme dans toutes sortes d’autres domaines, on peut rapidement se faire avoir par manque de connaissances/expérience en la matière.

 

Photo trouvée sur Pixabay

 

Dernier petit conseil pour la route…

… Ou plutôt un dernier avis, car je ne sais pas si les professionnels seront vraiment d’accord.

Si un jour il vous prend l’envie d’offrir une pierre à l’un(e) de vos proches… Évitez d’en acheter une pour lui/elle. Car ce qui vous plaira à vous ne lui plaira peut-être pas forcément. Et même si vous savez quelle variété peut lui faire plaisir, vous ne savez pas si la pierre en elle-même correspond réellement à votre être cher et à ses besoins (même si recevoir un tel cadeau de votre part le/la touchera sûrement, malgré tout).

Alors autant lui réserver une visite surprise de la boutique de minéraux la plus sérieuse que vous connaissez et le/la laisser choisir.

 

À votre tour, maintenant, les Spondylamis… Vous intéressez-vous aussi aux différentes variétés de minéraux ? En avez-vous chez vous ou en portez-vous sur vous ? Comment les utilisez-vous ? Quels sont les conseils qu’on vous a donnés pour les nettoyer et les recharger ?

 

Je vous souhaite une très bonne journée  !

Rendez-vous sur Hellocoton !


5 thoughts on “La passion pour les pierres”

  • Merci pour ton article 😀 Il y a quelques années, j’ai eu une labradorite pendant quelques mois et une serpentine pendant quelques jours : j’ai perdu les deux ! Pendant les vacances d’été de 2010, je portais un bracelet d’amétyste et un de quartz rose. Ils sont toujours dans leur boîte ceux-là ^^

    • Haha la labradorite est définitivement une valeur sûre ^^ Elle attire énormément de monde, tout comme l’améthyste et les différents quartz. En revanche, je ne connaissais pas la serpentine. Je te remercie de m’en avoir parlé, car j’ai ainsi pu faire des recherches et j’ai appris de nouvelles choses au sujet des pierres hihi
      Je me souviens qu’un lithothérapeute m’avait expliqué que ça arrive que des pierres disparaissent, comme ça, sans même qu’on sache comment. Je ne me rappelle plus exactement de la raison pour laquelle ça arrivait, mais il me semble qu’il m’avait dit que c’était une question de vibrations et d’une sorte d’incompatibilité énergétique avec la personne qui l’achetait. Reste à savoir si c’est vraiment comme ça que ça marche ou non ^^ »
      En suivant ce raisonnement, on peut donc en conclure que tes deux bracelets en pierres fines te conviennent 😉
      Je te souhaite une bonne fin de week-end !

  • Complètement d’accord avec toi concernant le fait d’offrir une pierre à autrui… J’ai acheté des pierres à ma fille et nous sommes allées ensemble à la boutique afin qu’elle les choisisse. Je possède également une labradorite… J’aimerais investir dans quelques pierres, non plus pour les porter mais pour déposer dans la maison… Je n’y connais pas grand chose mais ce thème m’intéresse de plus en plus… et j’ai une boutique sérieuse où on peut m’aider… Tu as suivi une formation ?
    Bon dimanche 🙂

    • Ah, donc cette idée que je me suis faite au sujet des pierres à offrir est donc partagée !
      La labradorite est vraiment une très belle pierre. Et elle est très utile, aussi. Possèdes-tu d’autres pierres, sans indiscrétion ?
      À mon avis, tu as tout à fait raison, ce serait un bon investissement (sans vouloir faire de la pub pour les boutiques de pierres, hein, chacun décide de ce qu’est un bon investissement ou non haha). Pour les maisons, il semblerait qu’il soit bon d’avoir des pierres plus grosses que celles qu’on porte sur soi. Ça semble assez logique, en y regardant bien. Mais après, je ne pense pas qu’il soit non plus nécessaire d’avoir des pierres de cinquante centimètres de hauteur dans chaque pièce hahaha. C’est un avis non-professionnel, bien entendu, il vaut mieux voir ça avec les spécialistes de la boutique dont tu me parles. De mon côté, mon œuf en gypse fait à peu près sept centimètres de hauteur et ma sphère en obsidienne fait dix centimètres de diamètre environ. Ça suffit bien pour ma chambre. On s’y sent très bien ^^
      Et non, je n’ai pas encore suivi de formation à ce sujet, j’ai juste gardé en mémoire les petites informations qu’ont pu me transmettre des lithothérapeutes et le reste, c’est le fruit de recherches personnelles. Mais j’espère que bientôt, je pourrai me lancer officiellement dans l’étude de ce genre de thérapies alternatives hihi
      En tout cas, je te remercie de ton commentaire et te souhaite en retour un bon dimanche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *