Virginia C. Andrews ou l’auteur qui m’a donné le goût des livres

Virginia C. Andrews ou l’auteur qui m’a donné le goût des livres
Cette semaine, nous allons commencer avec un tout nouveau type d’articles, les Arts en folie. Et notre invité d’honneur sera : Virginia C. Andrews, une romancière américaine. 
De son vrai nom Virginia Cléo Andrews, elle est l’une des écrivaines les plus réputées au monde. Vous ne la connaissez pas ? Ça ne saurait tarder.

 

Son histoire

Virginia C. Andrews est née en juin 1923 et est décédée en décembre 1986. Elle survit à un accident qui la laissera infirme pour le reste de ses jours. La jeune femme parvient à devenir portraitiste en suivant des cours par correspondance. Elle connait le succès dès la publication, en 1979, de l’un de ses premiers romans : Fleurs captives (qu’elle aurait dû réécrire avant qu’il ne soit accepté par sa maison d’éditions). Elle continuera avec la publication du reste de la série : Pétales au vent, Bouquet d’épines, Les racines du passé et, pour finir, Le jardin des ombres (le prologue de la série).
D’autres livres, moins connus, seront édités de son vivant.
Après sa mort, elle laissera des ébauches et synopsis de romans qui permettront à sa famille d’embaucher un « nègre », Andrew Neiderman (L’associé du diable) qui écrira la majorité de son œuvre à titre posthume, sous le nom de l’écrivaine. On peut classer son œuvre dans le genre suspense psychologique.
Photo trouvée sur Wikipedia

Découverte de la lecture

C’est à l’âge de 8 ans que j’ai connu cette auteure. Je n’étais à ce moment-là pas très férue de la lecture, au grand dam de ma maitresse d’école haha. C’est alors que j’ai trouvé le prologue de la série Fleurs Captives dans la bibliothèque de ma mère. Je me suis rappelée qu’elle m’en parlait déjà alors que je n’avais que cinq ans. J’ai donc décidé que, puisque je n’avais rien à faire d’autre, j’allais commencer à le lire.
J’ai tout de suite été passionnée, fascinée par l’histoire. Les 350 pages n’ont pas fait trois jours, top chrono. Pas mal, pour une enfant de huit ans qui ne connaissait que les J’aime lire !
Photo trouvée sur book-music-docaz.com
J’ai ensuite continué avec la suite de la série. J’ai adoré chacune des pages. Je me retrouvais dans chacun des personnages, je les comprenais, je vivais avec eux ! Il m’est même arrivé de rêver que je visitais les lieux décrits dans les livres.
Je me souviens m’être sentie très triste, au moment de lire les dernières pages du dernier tome de la série… Je ne savais plus quoi faire, tout à coup. Que lire ? Nous n’avions pas d’autres livres de cette auteur. Je me suis alors rabattue sur les Harry Potter, ce qui m’a permis de découvrir un tout autre univers… 😉
Photo trouvée sur Pixabay

Petite anecdote : la découverte de l’écriture

Quand j’étais en CM1, j’étais souvent « punie » soit-disant à cause de mon orthographe exécrable. À vrai dire, j’étais punie tous les jours. J’avais rarement le droit d’aller en récréation. La plupart du temps, je devais rester en classe pour corriger les fautes d’orthographe de mes dictées. Je trouvais ça extrêmement injuste, à l’époque. D’autant plus que certains de mes camarades faisaient plus de fautes que moi et pouvaient quand même aller en récréation.
Bref. C’est bien plus tard que j’ai appris qu’en réalité, si Mme R. me retenait en classe, c’était uniquement pour comprendre comment je fonctionnais. Il semblerait que je l’aie souvent intriguée : j’étais sans cesse dans les nuages et j’avais malgré tout d’excellentes notes et raisonnements. Je passais mon temps à lire et à noircir mes cahiers de brouillons de mots et d’histoire incompréhensibles au reste de monde haha.
Aujourd’hui, je me rends compte que c’est grâce à Mme R. si j’ai un jour décidé de commencer à lire, si j’ai travaillé dur pour avoir une orthographe irréprochable et si, du coup, je me suis essayée à l’écriture de petites nouvelles, puis de romans.
Photo trouvée sur Pixabay

Le style de Virginia C. Andrews

Au départ, je me suis énormément basée sur le genre suspense psychologique et le registre merveilleux. Toutes les histoires qui me venaient en tête ressemblaient dans leur déroulement aux livres de Virginia C. Andrews.
Je me suis énormément basée sur son style d’écriture. Une écriture simple à lire, à comprendre. Une écriture qui nous permet de ressentir et vivre parfaitement l’histoire. Je ne souhaitais pas la copier, mais elle écrivait tellement bien que c’était le seul modèle que je voulais avoir. Ça m’a énormément aidé à me trouver, à trouver ma propre manière d’écrire.
Je vous conseille sincèrement de lire ses livres, un jour. Je pense qu’alors, vous comprendrez ce que j’essaie de dire ici, si ce n’est pas déjà fait.

 

À votre tour, maintenant, les spondylamis : aimez-vous lire ? Si oui, quel est le premier roman que vous avez lu, en-dehors des livres scolaires ? Vous avait-il plu ? Avez-vous lu d’autres livres de son auteur(e) ?
Et surtout, connaissez-vous Virginia C. Andrews ?

 

Je vous souhaite une très belle journée 🙂
Rendez-vous sur Hellocoton !


5 thoughts on “Virginia C. Andrews ou l’auteur qui m’a donné le goût des livres”

    • Cool ! Enfin, je rencontre quelqu’un qui a lu la série hihi Tu l’as lue en entier ?
      Je ne sais pas si tu le sais (je vais en parler sous peu dans un autre article), mais ils ont fait de bonnes adaptations télévisées, il y a quelques années. Bon, forcément, il y a quelques détails qui changent. Mais c’est plutôt agréable de découvrir une autre version. Même si je reste quand même très attachée à la narration des livres ^^
      Bisous 🙂

  • Bonjour!
    Javais moi même adoré l’adaptation de la saga « fleurs captive » qui était passé à la télévision.
    Je suis actuellement en train de lire « ma douce audrina » en attendant de recevoir la saga « fleurs captive » que je viens d acheter.

    • Coucou !
      Comment vas-tu ? Tout d’abord, désolée de ne répondre que maintenant. Je te remercie d’avoir laissé un petit commentaire sur le blog, ça fait toujours plaisir de « rencontrer » de nouvelles personnes ! 😉
      Alors, as-tu terminé Ma douce Audrina ? Qu’en as-tu pensé ? Me recommanderais-tu le livre ? Car je n’ai pas encore eu l’occasion de le lire. Du coup, as-tu commencé la saga Fleurs Captives ?
      Je suis contente de voir que la série télévisée t’a plu ! Je crois que tu viens de devenir une bonne copine, là, du coup hahaha 😉

      Je te souhaite de passer un bon début de soirée ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *